Brunchez avec BONAF !

Il est toujours extrêmement agréable de découvrir les différents théâtres parisiens, le Théâtre BO Saint-Martin ne fait pas exception. Tous les ingrédients sont réunis pour passer une bonne soirée : un public enjoué, un théâtre charmant et un BONAF jovial. A cet égard, BONAF tient ses promesses. Survolté, l’accent chantant, BONAF dépeint avec tendresse et dynamisme une véritable fable, urbaine et burlesque.

bonaf

Les premières minutes du spectacle annoncent la couleur, BONAF retrace avec humour ses premiers pas dans la capitale. Le récit de son trajet en train permet immédiatement au public de s’identifier au personnage, et ne manque pas de décrocher les tous premiers sourires.

Jamais cynique, BONAF déroule ses anecdotes sur Paris et les parisiens et déploie une panoplie variée de mimiques attendrissantes
et de gags visuels en cascade. Beau joueur, BONAF n’oublie pas non plus de taquiner sa ville d’origine, Béziers. Le public, hétéroclite, est mis à contribution puisque BONAF n’hésite pas à interagir avec les spectateurs et à les faire participer au spectacle. On peut sentir chez cet artiste une réelle envie de partager un bon moment avec son public.

Fait suffisamment rare pour être relaté, BONAF saluera chacun de vous à la fin du spectacle. Il n’en reste pas moins que BONAF a quelque peu du mal à quitter son costume d’animateur télévision pour enfant, malgré une volonté évidente d’attirer un public plus adulte. Un spectacle pour partager un bon moment en famille ?

On regrettera également certains textes un petit peu trop prévisibles et éculés. En résumé, les amateurs de Michel Courtemanche seront comblés. Pour les autres, l’énergie de BONAF permet quoi qu’il en soit de passer un moment haut en couleur, et de voir la vie en jaune !

20h15 tous les samedis soirs,
Théâtre BO Saint-Martin
19 boulevard Saint-Martin
7003 Paris

Noémie

Faites comme Noémie : devenez rédacteur d’un soir pour Vu Sur Scène et obtenez des invitations gratuites en échange d’un article, informations ici.

Rédacteur invité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting