La leçon de vie d’une femme de chambre

C’est un récit historique parfaitement repris par le personnage de Célestine que nous livre la pièce » le journal intime d’une femme de chambre ». Notre narratrice est une femme de chambre tout juste arrivée au service de la famille Lanlaire à la fin du 19ème siècle au fin fond de la Normandie.

Célestine retrace des parts de sa vie et ses souvenirs de domestique à travers différents tableaux permettant ainsi au spectateur d’entrevoir de façon cocasse le point de vue de l’affaire Dreyfus, de la condition sociale des « petites gens », ou de l’absurdité des relations domestiques-famille bourgeoise.

Plusieurs personnages entrent alors en scène fictivement puisque plusieurs voies off permettent de leur donner vie. Le choix de ces voies laisse toutefois à désirer puisqu’elles nous sortent parfois de ce décor du 19 ème que Célestine a réussi à créer.

C’est avec humour que Célestine aborde tous les aspects de la vie, des relations qu’elle entretien avec les autres domestiques, avec Monsieur son maître ou face aux tâches qui lui sont confiées. Elle ne s’apitoie pas sur son sort mais rebondie sur toutes les occasions que la vie peut lui offrir permettant ainsi une sorte d' »happy end « théâtrale.

Le texte narré par Célestine est parfaitement fluide et permet de se replonger dans le vocabulaire et la syntaxe d’un vieux français, ainsi, d’apprécier les ressources de notre belle langue française.

Le petit théâtre Darius Milhau permet de créer une ambiance presque intime et la proximité avec la scène permet d’appréhender chaque détail des mimiques de Célestine. Toutefois, les « grands » spectateurs pourront trouver l’espace un peu trop confiné pour leurs jambes…

Théatre Darius Milhaud
80 allée Darius Milhaud
75019 Paris

Prochaine séance les 19 mai et le 25 juin à 18H30

Mathilde

___________________________________________

Faites comme Mathilde : devenez rédacteur d’un soir pour Vu Sur Scene et obtenez des invitations gratuites en échange d’un article, informations ici : théâtre gratuit.

Rédacteur invité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting