Entrez sous le chapiteau du Cirque Bormann

Ca fait un moment que les cirques n’ont plus vraiment bonne presse. Patrick Sébastien a beau y faire, il est de plus en plus compliqué de tenir un cirque aujourd’hui et de le faire vivre. Des dynasties entières de cirque se sont éteintes.

Mais pas celle des Bormann Moreno. Installés depuis 35 ans à Paris, les Bormann Moreno (7ème génération) nous ont invité sous leur chapiteau pour nous présenter leur nouveau spectacle : « Juracirque ».

Un dimanche de novembre bien pluvieux, nous voilà avec mon fils de 6 ans bien au chaud au tout premier rang, pour découvrir ce cirque, ses artistes et tout son univers…

Et si on remplaçait les animaux par des dinosaures

Autant crever l’abcès tout de suite. Ce que reprochent beaucoup aux cirques, c‘est l’utilisation des animaux pour les spectacles et la vie qui leur est imposée.  Notamment aux animaux sauvages tels que les félins. Je vous mentirais si je vous disais que je n’y suis pas sensible. Comme tout le monde vous allez me dire.

cirque Bormann

Mais alors pourquoi aller au cirque Bormann ? Parce que premièrement suite à un drame avec un de leur tigre, les Bormann ont décidé de tout revoir à ce sujet là. Plus de tigres, ni d’animaux sauvages. Des chevaux, des dromadaires, bientôt des lamas… et des dinosaures.

cirque Bormann

Un peu comme un pied de nez, et pour faire aussi plaisir/peur aux enfants, Eric Bormann, le patron du cirque et le dompteur maison, nous propose un numéro de domptage insolite avec deux vélociraptor. Les costumes, car oui ce sont des costumes, sont plutôt pas mal fait, et je trouve l’idée vraiment marrante.

Trapézistes, jongleurs, clown, dompteur… la piste aux étoiles

Je ne vais pas vous énumérer tous les numéros auxquels nous avons eu la chance d’assister. Certains numéros m’ont plus parlé que d’autres et je pense que c’est la règle au cirque. Tout ne peut pas plaire forcément.

Par contre il y en a un qui n’a jamais décroché du spectacle, c’est mon petit garçon de 6 ans. Concentration maximale tout le long ! Quand on connait le loustic, et je le connais un peu, je peux vous dire qu’il en faut pour le captiver plus d’une heure.

Pour ma part, le numéro de trapéziste de Laure Brosseron et Rodolphe Moreno m’a beaucoup plu. Les deux artistes se disputant un seul trapèze, ils sont obligés de se marcher dessus et d’essayer de se faire tomber l’un, l’autre. Un rythme d’enfer, des combinaisons qui s’enchaînent, le wouaaa est de rigueur. Avec en prime une petite touche humoristique qui fait du bien.

cirque Bormann

cirque Bormann

Un spectacle vraiment vivant

Mais je vais vous dire pourquoi je suis ressorti avec le sourire de ce spectacle : pour son humanité. Oui, le cirque c’est un véritable spectacle vivant. Tout se passe sous vos yeux, en direct. Il y a beau avoir des protections, des filets etc., la force du cirque, c’est que tout peut arriver.

cirque Bormann

Ce n’est pas tout à fait comme réciter un texte, jouer la comédie ou encore interpréter une chanson. Il y a une tension, un vrai pari sur la réussite de tel ou tel numéro. Enfin un pari. Surtout beaucoup de travail.

Et on sent cette vitalité, cette humanité à plein dans le cirque des Bormann. Un dromadaire qui refuse de rentrer dans son enclos et qui a manifestement envie de rester sur scène, un saut rattrapé de justesse, une jongleuse qui décide de changer son numéro au dernier moment. Ce ne sont pas du tout des ratés : ça met en valeur au contraire tout le travail qu’il faut pour que le spectacle se passe bien.

Le regard, les sourires, les gestes… on essaye de capter les petits signes pour comprendre comment les artistes vivent leur numéro. Sont ils plus à l’aise sur cette partie ? Ont ils peur d’une autre ? Un véritable spectacle vivant et moi c’est ce qui m’a passionné cet après-midi là dans le 15ème arrondissement de Paris.

Ces artistes sont accessibles. Avant le spectacle, ils proposent aux enfants une initiation à quelques numéros, à l’entracte ce sont eux qui propose les sucreries et qui vont discuter avec les familles, notamment Eric Bormann le patron du cirque. A la fin du spectacle, nous sommes tous invités à traverser cette fameuse piste aux étoiles pour sortir par la sortie des artistes, en saluant une dernière fois les Bormann qui nous attendent à la sortie.

cirque Bormann cirque Bormann  cirque Bormann

Nous avons aussi la possibilité de visiter la ménagerie et d’aller caresser les animaux dans leurs enclos. Là aussi le responsable des animaux est disponible pour nous expliquer la vie des animaux, leurs spécificités, leurs petites habitudes. Chaque animal a sa propre sensibilité. L’un plutôt gourmand, l’autre plutôt flemmard.

cirque Bormann

Autant vous dire qu’en rentrant à la maison, j’ai retrouvé certaines des étoiles de la piste dans les yeux de mon fils…

Le Cirque Bormann
5 rue Lucien Bossoutrot – 75015 Paris
T3 PONT DU GARIGLIANO – M° BALARD
Tél : 01 43 17 38 59
contact@cirquebormann.fr
Spectacle le MERCREDI, SAMEDI, DIMANCHE et TOUS LES JOURS (sauf le lundi) PENDANT LES VACANCES SCOLAIRES
Entrée à partir de 15€, gratuit pour un enfant moins de 10 ans accompagné d’un adulte

Jef

Jef

Au simple mot insolite, il est toujours prêt à faire quelques km en plus. Passionné de voyage, il anime Voyage-Insolite.com et son blog perso Vol714.com, le jour devient dealer de gadgets avec Super-Insolite.com et le jeudi organise l'apéro avec Aperodujeudi.com. Et la nuit dort. Parfois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting