Le Horla au théâtre Michel

Quand une oeuvre de Maupassant est « montée » sur scène, on devient tout de suite très curieux. Si cette oeuvre a marqué votre adolescence, vous devenez intenable. Bien entendu, j’aurais pu me bouger un peu plus tôt. En effet, le Horla mis en scène par Slimane Kacioui et interprété par Florent Aumaître tourne depuis 2011 avec un succès qui ne se dément pas. Du coup me voilà au théâtre Michel mercredi. Je découvre le théâtre, je découvre le Horla joué, je découvre Florent Aumaître.

 

L’histoire

Un homme semble sombrer peu à peu dans la schizophrénie, persuadé qu’un être invisible vit près de lui et se nourrit de sa vie pendant son sommeil. Est-il victime d’hallucinations, devient-il fou, ou bien est-il la première victime d’un être surnaturel apparu sur Terre pour faire de l’Homme son esclave et prendre sa place ?
À travers son journal intime, on rencontre cet homme qui paraît sain d’esprit, on découvre les différents phénomènes auxquels il est confronté, on suit ses réflexions sur le fonctionnement de nos sens, on est suspendu pendant plus d’une heure à son destin, jusqu’à en découvrir l’issue…

Florent Aumaître, seul en scène

Seul en scène donc, Florent Aumaître sombre devant nous petit à petit dans la folie. Enfin le personnage de la nouvelle de Guy de Maupassant. Sous la forme d’un journal intime, le narrateur nous confie le début de ses hallucinations. Plus la pièce avance, plus la folie envahit le personnage, plus le ton devient lourd, angoissant, oppressant.

Il faut bien avouer qu’on commence à se sentir mal à l’aise face à cette démence qui brûle petit à petit le personnage. Un personnage dont on se sent finalement très proche qui s’interroge sur sa bonne santé mentale : il fait des tests, observe, se questionne… et si ça nous arrivait ? C’es tout le talent de Florent Aumaître qui vous emmène avec lui dans ce voyage sans retour.

A souligner la mise en scène très sobre et réussie de Slimane Kacioui qui en étant minimaliste mais parfaite ouvre la scène au personnage, au talent de Florent Aumaître.

Pour nous, le Horla est à avoir absolument : Florent Aumaître et Slimane Kacioui ont réussi à donner vie au personnage de Maupassant et surtout à sa folie envahissante.

Infos pratiques

Théâtre Michel @theatremichel  38 rue des Mathurins 75008 Paris
avec Florent Aumaître @FlorentAumaitre, mise en scène de Slimane Kacioui
Infos et réservations : http://www.theatre-michel.fr/Spectacles/le-horla/
Dates : les mardi et mercredi à 19h
Tarif : de 15€ à 28€

La bande annonce du Horla :

Jef - Vol 714

Jef Au simple mot insolite, sa pupille se dilate, son pouls s'accélère, ses oreilles se tendent... Toujours prêt à faire des kilomètres pour traquer l'insolite, il anime aussi son blog voyage perso Vol714.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting