Que reste-t-il de nos amours ?

Ecrite par Michel Tremblay – célèbre écrivain québécois -, Les Anciennes Odeurs est une pièce sur l’intimité, un huis clos faisant dialoguer les personnages de Jean-Marc et Luc, interprétés par les comédiens Yannick Debain et Marwan Berreni. Le rideau rouge du Théâtre du Marais dévoile le décor assez minimaliste d’un salon cosy où s’est glissée, comme par erreur, une affiche publicitaire pour la fameuse Campbell’s Soup made in USA.

Un soir comme tous les autres, Jean-Marc corrige des copies, un cognac à la main. Une activité interrompue par la visite du jeune Luc, son ancien amant. Les deux hommes ont été en couple pendant 7 ans, envers et contre toutes ces petites mesquineries qui abîment le quotidien. Sept années évoquées de façon abrupte ou tout en détour – souvenirs et trahisons, anecdotes et regrets. L’évocation de cette histoire d’amour met en exergue la personnalité de ces deux hommes que tout oppose. L’âge, le métier – Luc est acteur et Jean-Marc professeur -, les frustrations, mais surtout le tempérament.

Malgré les touches de complicité qui glissent en filigrane, on a grand-peine à croire que ces deux hommes ont pu s’aimer d’un amour si fort. Jean-Marc, qui depuis, a refait sa vie, regarde les choses avec une certaine dérision. Plein de désir, Luc aime rêver à ces corps qui peuvent s’offrir à lui dans un claquement de doigt. Ce soir-là, ils se retouvent et se posent les « vraies » questions. Celles que l’on garde pour soi. Le texte, dont le sens touche à l’universalité, est plein de poésie. Certains monologues du personnage de Jean-Marc, notamment ceux qui parlent de frustration et d’accomplissement de soi, sont d’une justesse rare. En revanche, on pourra regretter les contradictions militantes de la fin.

Théâtre du Marais
37 rue Volta, 75003 Paris
Tél. 01 71 73 97 83

Tiphaine Cariou

Retrouvez Tiphaine sur son blog : http://www.tiphaine-cariou.com/blog/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting