On n’est jamais à l’abri de rien

Alors oui, si vous avez l’habitude des grandes salles autant que vous le sachiez tout de suite le théâtre de la Comédie des 3 Bornes est un tout petit théâtre. Si petit qu’il n’y a pas de toilettes alors il faut prévoir avant de s’installer dans cette salle de 45 places.

Mais l’avantage de ce lieu si intimiste, c’est que l’on est au plus près des comédiens, rien de leur jeu
ne nous échappe. Maintenant que vous voilà prévenus et à votre aise, vous allez pouvoir assister à une belle
rencontre, celle d’Isa et Eric.

Elle, c’est une star de cinéma, imbue d’elle même, hystérique et hypocondriaque. Lui est apiculteur,
calme nonchalant et serviable. Elle, elle vit à 200 à l’heure amoureuse des frissons que peut procurer la vie parisienne.

Lui, et bien il prend le temps, amoureux du silence il vit en harmonie avec cette nature qu’il
apprécie tant. Et voilà que le hasard et les errements de la technologie moderne vont faire se rencontrer ces 2
caractères aux antipodes l’un de l’autre. Coincés sous un abribus au fin fond des Cévennes à attendre
l’arrivée d’un bus qui passera… ou pas, ils vont s’apprivoiser tout au long de la pièce. Et si finalement ce n’était pas qu’un bus qu’ils attendaient l’un l’autre ?

Quand on sait que cette pièce a été jouée par Florence Foresti souhaitons le même parcours à ces deux bons comédiens avec une mention spéciale pour Sophie Baudin excellente dans son rôle et qui incarne très bien son personnage dans un décor simple mais bien pensé.

L’Abribus les jeudis, vendredis et samedis jusqu’au 9 mai à 21H30
Comédie des 3 bornes
32 rue des 3 bornes
750011 Paris
M°11 Goncourt ou M°2 Couronnes

Carine

Jef

A propos de Jef Au simple mot insolite, il est toujours prêt à faire quelques km en plus. Passionné de voyage, il anime Voyage-Insolite.com et son blog perso Vol714.com, le jour devient dealer de gadgets avec Super-Insolite.com et le jeudi organise l'apéro avec Aperodujeudi.com. Et la nuit dort. Parfois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting