A la mode Guillou

Alors je ne savais pas vraiment ce que j’allais voir… Le titre et l’affiche de la pièce étaient sympas. Allons-y… Moi qui m’attendais à plusieurs personnes sur scène, voilà un petit bonhomme avec sa guitare, qui nous raconte une histoire, celle d’un chanteur en quête du grand Johnny Originel, déambulant le long de la rue Oberkampf, entre bars, restaurants, boucheries, boulangeries avec pour point d’orgue, l’arrivée, le Saint Graal : Le Bataclan.

image001.png@01D02F2D.9D721E80 (2)

C’est poétique, c’est plein de douceur, un petit bonbon qui fond sous la langue…

Une petite morale dans l’histoire que l’on peut trouver, un petit côté « Alexandre le Grand », allons parcourir le monde moi et ma guitare (sur le final).

Etre seul mais libre et avoir le monde pour horizon vaut mieux que rentrer dans un star-système, être dépendant des autres et ne plus être soi-même mais ce que les autres décident pour nous.

Mention spéciale pour le personnage de la conseillère Pole Emploi, truculente à souhait, ma préférée…

Il narre son histoire autant qu’il la chante, jouant avec la scène et le décor du lieu, intimiste, petit, murs en briques apparentes et sièges confortables.

D’après ce que mes petites oreilles ont entendues, plusieurs personnes l’ont dit « Je ne m’attendais pas du tout à ça ». Après une rude journée, un petit moment de détente, ça fait du bien…

Donc oui allez le voir, laissez-vous porter, descendez en douceur la rue Oberkampf, ce n’est pas violent, sans souffrance, tout en douceur et poésie.

Et quand il prend le temps de raconter à la fin qu’il a tenté l’expérience de savoir si on pouvait être troubadour de nos jours, c’est tout à fait ça, on l’imagine, en habit du moyen âge.

Ménestrel troquant sa guitare contre luth et vièle…

Titre du spectacle : Rue Oberkampf
Dates : du mercredi 25 février au mercredi 25 mars à 20h30 (relâche les 4 et 11 mars)
au Théâtre du Temps (Paris 11)

Julie 

Faites comme Julie : devenez rédacteur d’un soir pour Vu Sur Scène et obtenez des invitations gratuites en échange d’un article, informations ici.

Rédacteur invité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting