Ne laissez pas passer votre chance

Dans cette pièce, c’est la musique qui désunit un couple mais c’est elle aussi qui unit le public aux acteurs. La harpe est merveilleusement jouée, les voix sont agréables à entendre et d’une émotion indescriptible.

On partage tout au long de la pièce l’émotion de la déchirure de ce couple qui fait état de leur échec commun tout au long des années de vie commune. De par les reproches, les cris, les pleurs, la dure réalité de l’échec est clairement ressentie. Ils se font mal et se font du mal, la musique est le ciment qui permet à ces deux êtres de se déchirer, de faire l’état des lieux et de rendre compte de leurs maux.
A se demander si la scène est fiction ou si le couple est bel et bien réel…

L’expression si authentique de l’actrice dont les yeux au bord des larmes à plusieurs reprises est si touchante. La dureté de l’homme dans ces actes et ses mots est si proche de la réalité. Je me suis vite plongée dans ce déchirement. La musique a encouragé les choses mais je souhaiterais souligner que le rire est largement de la partie aussi et ce à de nombreuses reprises.

Par un style varié, souvent paradoxal, j’ai vraiment passé un merveilleux moment dans ce théâtre à taille humaine dont l’accueil a été plus que parfait. Une chaleur dans la salle, dans les deux sens du terme. Petite salle qui permet une promiscuité avec les acteurs. Ce qui est accentué par deux acteurs sincères qui s’adressent à son public dans les yeux.

Enfin, il peut parfois paraître choquant lorsque l’homme s’emploie à jouer avec la nourriture de façon quelque peu écœurante. Mais n’est-ce pas là une façon de « vomir » ce mal qui ronge ces deux êtres ?

Sans aucune plaggia, « ne laissez pas passer votre chance » et courrez voir cette pièce dès la prochaine représentation.

pièce vue Théâtre Aktéon
11 rue du Général Blaise
75011 Paris
actuellement plus à l’affiche

Amélie

Faites comme Amélie : devenez rédacteur d’un soir pour Vu Sur Scène et obtenez des invitations gratuites en échange d’un article, informations ici : théâtre gratuit.

 

Rédacteur invité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting