Cinéma-concerto, un spectacle étonnant où la musique sublime l’image

Le théâtre de la Reine Blanche, situé dans une toute petite rue du 18ème arrondissement de Paris, au 2 bis passage Ruelle (métro La Chapelle), nous a proposé de découvrir une ode à l’image le mercredi 7 mars à 21 heures. Un compte à rebours nous accueille dans cette petite salle intimiste, où des sièges rouges de salle de cinéma créent une ambiance feutrée. A la fin du décompte, le piano s’enflamme et nous voilà instantanément pénétrés par la musique.

Un discours parfaitement millimétré se met alors en place entre la musique composée par Sébastien Arcos et la projection de plusieurs courts-métrages réalisés par Johann Bollenbach. Les images, muettes et en noir et blanc, évoquent tour à tour le quotidien de nos vies, les vacances entre potes, les voyages à travers le monde et la spirale des sentiments humains. La musique nous raconte les images, les images donnent vie à cette musique interprétée par un excellent quatuor (piano, guitare, violon et basse) et agrémentée de quelques interventions de percussions. Ce spectacle est proposé par une bande de copains unis par un projet innovant et plein d’avenir qui méritent qu’on suive leur travail !

Pas de date encore pour les prochains spectacles mais pour suivre leurs aventures c’est ici : Cinéma Concerto .

Virginie

___________________________________________

Faites comme Virginie : devenez rédacteur d’un soir pour Vu Sur Scene et obtenez des invitations gratuites en échange d’un article, informations ici : théâtre gratuit.

Rédacteur invité

One Comment

  1. Merci pour votre article, l’un de nos premiers. 🙂
    Petite info en plus, le prochain Cinema Concerto est pour le 4 mai dans le même Théâtre de la Reine Blanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting