La représentation incroyable d’une pièce vraiment pas ordinaire

Vivante, dynamique, entraînante, humoristique, mais aussi originale, déjantée, touchante. Ce ne sont que quelques qualités de cette pièce aux multiples facettes. J’ai beaucoup aimé la variété des situations de vie décrites, la diversité de la mise en scène, l’énergie incroyable des acteurs.

Plus concrètement, le début est surprenant : qui est cette fille bizarre, faire valoir de compositions florales intemporelles ? Une première partie ? Non, c’est elle qui lance la pièce.

Et c’est parti pour une heure de grand spectacle, assez proche du cirque : des moments de mime, d’autres de danse … sans oublier les visages des comédiens, maquillés en blanc. Le cirque, c’est aussi le rêve et l’humour du clown. J’ai été touchée par les deux. Le rêve, par le jeu des comédiens, qui donnent parfois l’impression de flotter, d’être aériens.

L’humour, par la mise en scène de sacs plastique et de tas de fripes. Et l’humour, surtout, par un texte vraiment bien écrit, avec pleins de clins d’œil à des écrits célèbres, détournés pour l’occasion. Les acteurs nous font partager leur plaisir. Un grand sourire m’a illuminée pendant toute la durée de la pièce, j’ai vraiment passé un très bon moment. Alors bravo et merci !Et encore un souhait : que la pièce soit prolongée, car la dernière représentation a eu lieu le 11 février.

Pièce de Christophe Chalufour, interprétée par la Compagnie Les Avatars (Hortense Belhôte, Valentin Capron, Christophe Chalufour, Sarah Cohen-Hadria, Frédérique Renda)

Pièce : Le Destin non incroyable d’une fille presque ordinaire
Aktéon théâtre
11 rue du Général Blaise
75011 Paris

Isabelle

___________________________________________

Faites comme Isabelle : devenez rédacteur d’un soir pour Vu Sur Scene et obtenez des invitations gratuites en échange d’un article, informations ici : théâtre gratuit.

Rédacteur invité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting