5 filles couleur pêche

Au Théâtre Musical Marsoulan, bien que le spectacle ne soit pas musical, se joue jusqu’au 14 décembre « 5 filles couleur pêche » d’Alan Ball. L’auteur est connu pour avoir créé la série Six feet under, un bijou, ou pour le film American Beauty, dont il est le scénariste. Avouez que ça donne envie !

On assiste ici au sort de cinq demoiselles d’honneur condamnées à porter une tenue ridicule tant elle est de mauvais goût – couleur pêche – lors du mariage d’une fille qu’aucune d’elles n’apprécie vraiment. Pire, elles en sont jalouses. Elles préfèrent donc bouder la cérémonie et se réfugier dans la chambre du haut. Autour d’un joint et d’une bouteille, elles vont critiquer tout ce qui bouge en bas, mais au fond d’elles c’est leur propre vie qu’elles pleurent.

On reconnaît dans le fond la signature de Ball, cet humour grinçant qui n’est là que pour témoigner d’un malaise social et d’un mal-être évident. La robe n’est qu’un prétexte, c’est dans leur corps que ces filles se sentent mal. Cet humour très américain en somme, qui allie parfaitement rire et dents serrées mais qui, adapté en français, ‘pêche’ un peu. Heureusement, la comédienne qui joue Georgia est fabuleuse et semble sortir tout droit du sac d’Alan Ball. Avec un ton incroyablement naturel, cru, drôle et triste a la fois, elle porte la pièce de bout en bout. Engoncée dans sa robe à la noix, elle porte tout en elle la lourdeur de son personnage, complexe, touchante et amusante. Lorsqu’elle est sur scène, tout prend alors un sens fort et subtil. Elle évite que l’on se retrouve davantage dans une comédie entre filles parlant sexe et taillant les hommes, bien a la française, ce qui n’était sans doute pas le propos de l’auteur.
Il vous reste cinq dates pour voir ces cinq filles : les 7, 8, 12 et 14 décembre a 19h30 au Théâtre Musical Marsoulan, 20 rue Marsoulan dans le douzième arrondissement (métro nation ou picpus). Réservations : 01.43.41.54.92

Rédacteur invité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting