« Ca par exemple » par Aurélia

C’est dans un petit théâtre ( soixante places environ) que François Jenny fait son one man show. Le décor est sommaire : une table, quelques accessoires posés dessus et une chemise suspendue à une cintre.  François Jenny rentre sur scène la tête partiellement maquiller de blanc. Tel un clown blanc ressemblant à Jean-Pierre Koffe (bien qu’il s’en défende), il va pendant plus d’une heure essayer de faire rentrer le public dans son monde. Il le dit lui même  » Il faut beaucoup d’imagination pour suivre mon spectacle ». Et en effet il ne ment pas ….

Question philosophique sur le contenant et le contenu d’un pot, opéra de Mozart remis au goût de Jenny avec une théière et ledit pot, un scénario de film dont le sujet est une femme qui a la vessie  » aux bords des lèvres et des yeux », découpage d’une dinde en live …. Le rythme est lent, la proximité de l’artiste avec son public aurait pu être un atout pour lui mais peut finalement mettre mal à l’aise Certains spectateurs . Certaines personnes seront touchées par son monde, sa personnalité. D’autres resteront insensibles à ce personnage quelque peu déroutant et absurde.


Si vous désirez tenter l’expérience et mettre au défi votre imagination afin de rentrer dans le monde de François Jenny, rendez-vous au théâtre du Marais ,37 rue Volta 75003 PARIS Métro Arts et Métier du mercredi au samedi à 21h15 du 05 octobre au 17 décembre 2011.

Rédacteur invité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting