Sofia Douleur, la vie, l’amour

L’histoire de Sofia nous plonge dans la quête d’une identité estropiée, rejetée par ceux-là même qui lui ont donné la vie ; une vie que Sofia décidera d’explorer candidement dans ses tréfonds les plus extrêmes, entre jouissance et chaos. Elle voyagera dans plusieurs mondes et se laissera finalement guider par l’amour. La mise en scène créatrice portée par la très prometteuse Nitya Fierens est entièrement à corps et à cris et rend largement hommage à ce remarquable auteur Laurent Gaudé, qui nous plonge dans une tragédie parfois obscène, parfois

comique mais à l’audace juste. Chacun des comédiens fait corps avec l’autre, les rôles s’interchangent et se multiplient, Aiguisées par les mouvements subtiles et gracieux, par les notes et le souffle de l’accordéon, par les bruits humains,les émotions tranchent dans le vif, comme le ferait le conte africain qui s’imice dans notre propre réalité, nous révélant la face caché du monde et de notre monde intérieur.

Sofia Douleur est une quête de soi, une oeuvre poétique et symbolique, où la puissance de jeu de comédiens engagés nous captent du début à la fin.

Plus d’infos ici : Epée de bois .

________________________________________________

Nadège est allée voir cette pièce grâce à VuSurScene.com, faites comme elle, faites vous offrir des places de théâtre en échange d’un article rédigé pour VuSurScene ! Tout est expliqué ici : théâtre gratuit !

passion theatre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting