Le Fieald au Trévise

Le fieald c’est un peu comme une boîte de chocolats: on ne sait jamais sur quoi on va tomber!(phrase totalement pompée au cinéma américain…). Le Festival International d’Expression Artistique Libre et Désordonnée est une scène ouverte organisée tous les dimanches soirs au théâtre de Trévise. Concept très simple: les artistes se présentent à 19h30 (soit 1h avant le show), une dizaine par soirée sont acceptés (en fonction des différentes propositions artistiques, du timing etc…) et bim, vous les voyez (7 à 10 min) chacun sur scène à partir de 20H30 nous faire un petit scketch, une chanson, un tour de magie, un petit moment d’ennui (ça arrive…)… bref tout le monde peut se présenter: pro qui veulent faire connaître leur spectacle, jeune qui début et qui tente, l’amateur qui a envie de s’amuser, toi qui a envie de partager tes créations (prépares quand même bien ton passage en scène, car on peut avoir de grands moments de solitude sur scène…). Voilà pour le concept.

fieald.jpg

Maintenant le FIEAD, c’est une ambiance: le public participe beaucoup en manifestant son bonheur (plusieurs cas d’orgasmes créatifs ont été observé), en exprimant sa peine (pas de lancé de tomates mais parfois on n’est pas loin), sa joie, ses doutes… bref on se lache. Et cette ambiance, outre les artistes et le public, c’est avant tout l’équipe animatrice du Fieald qui la crée. Oui car tout cela est très bien ficelé: un petit orchestre avec une très belle chanteuse pour mettre un peu de musique et de chaleur entre chaque scetch et une équipe de comédiens, qui eux sont (quasi) toujours marrant. Oui en fait, outre les découvertes scéniques que vous vivrez, je vous conseille d’y aller juste pour voir cette bande de joyeux drilles sur les planches qui nous jouent des petits scketchs qui m’ont fait mourrir de rire.  Même dans la présentation des artistes et à la fin de leur passage, vous retrouverez l’ironie, la dérision et l’humour très contemporrain de cette dream team de l’impro. Morceau choisi: après le passage d’une demoiselle dont le passage sur scène a plongé la salle dans un ennui profond, David, l’animateur, pour lui permettre de se promouvoir lui dit:

– Où peut on te voir sur scène?
– La jeune femme pour faire un énième trait d’humour: » je fais des représentations par téléphone »
– David: « on aurait pu faire comme ça ce soir… »

bref ça casse quand il faut…
D’ailleurs ce David Bostelli est un talent à surveiller de très près: une présence sur scène impressionnante, des répliques de « dingo » (dingo est l’un des ses termes favoris)… ce petit gars m’a juste fait pleurer de rire. Pas encore de one man show sur scène, mais j’ai eu l’opportunité de voir son showcase, et j’attends avec impatience son lancement. J’espère vous en reparler très vite ici.

bosteli.jpg

jef

A propos de Jef Petite tendance à toujours vouloir faire un tour du côté de l'Asie, se soigne avec de jolies escapades en France, voir même en Europe (soyons fou) et ne se refusent pas quelques sauts en Amérique. Bref l'animal aime voyager... Il anime aussi le blog Voyage-Insolite.com

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting