La Vénus au Phacochère avec Alexandra Lamy

Dans « La vénus au phacochère », seule sur scène, Alexandra Lamy campe trois personnages de La Belle Epoque à travers leurs échanges épistolaires. Elle nous narre le destin de Misia, pianiste, égérie du Tout-Paris, modèle de peintres, mariée à Thadée, fondateur de la Revue Blanche. Ce dernier va déclencher une grave crise au sein de leur couple lorsqu’il publie un article de Stringberg intitulé » De l’infériorité des femmes » puis lorsqu’il refuse d’engager Bergson pour la chronique philosophique de sa revue. De plus, l’acharnement d’un richissime et vulgaire homme d’affaire, rencontré lors de la première de Ubu Roi, à vouloir à tout prix conquérir Misia finira par dissoudre leur couple.


Dans un décor très épuré : un empilement de chaises qui rappelle bien la fragilité de l’équilibre du couple, Alexandra Lamy parvient à donner vie à ses différents personnages en jouant du geste et de la voix, en la modulant au gré des personnages. Après une première moitié de l’histoire plutôt vivante, le ton devient de plus en plus grave. Elle parvient à nous faire oublier son naturel comique et faire passer beaucoup d’émotion, notamment lors du difficile épisode qui conduira à son divorce.
Pour découvrir cette belle performance, allez du Mardi au Samedi à 20h00 et Samedi à 17h00
au Théâtre de l’Atelier, 1, place Charles-Dullin 75018 PARIS
M° Anvers/Abbesses/Pigalle

Gilles

Faites comme Gilles : devenez rédacteur d’un soir pour Vu Sur Scène et obtenez des invitations gratuites en échange d’un article, informations ici : théâtre gratuit.

Rédacteur invité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting