Bonne année

Eh bien voilà , je suis heureuse de vous retrouver et je vous souhaite mes meilleurs voeux pour cette année 2008. Question théâtre la saison s’annonce riche.De belles pièces en perspective. Que vous soyez plutôt théâtre classique ou contemporain, privé ou subventionné, comédies légères ou tragédies , vous allez avoir l’ embarras du choix. Pour commencer, sachez qu’Edouard Baer est de retour à la Cigale avec son nouveau spectacle « Looking for mister Castang ».

edou.jpg 

 Je l’ai vu et je peux vous assurer que c’est tout simplement génial. Déjanté à souhait, complètement loufoque, des personnages qui n’ont rien à voir  les uns avec  les autres, Un Edouard Baer toujours aussi  drôle  et touchant dans sa recherche de la réussite. Bref c’est coloré, vivant, sincère, emouvant et surtout ils sont complètement barrés… Je suis Fan. Ca vous rebooste le moral notamment avec Saidou Abatcha ,un des comédiens qui  vous enchantera par ses propres proverbes africains :

 « Si tu sais que tu ne sais pas alors tu sauras. Mais si tu  ne sais pas que tu ne sais pas alors tu ne sauras jamais » 

Allez y ça vaut vraiment le coup. Et detail important ils jouent le dimanche soir  ce qui permet à nos amis comédiens ou  au personnel travaillant dans les théâtres tous les soirs de la semaine  de pouvoir s’y rendre. 

marina

3 Comments

  1. Marina ça alors 🙂 !! En tant que fan ultime de ce cher Edouard, je ne louperais pas son spectacle qui a l’air de beaucoup lui ressembler !

  2. Ca y est, j’y suis allé !! Alors il faut avouer que je suis un peu déçu au global: j’ai cette impression bizarre d’avoir pris beaucoup plaisir sur les scène avec Edouard Baer mais beaucoup moins sur les autres. A une exception prêt: le compteur camourenais, Seidou! Grace à son petit instrument de musique, il met tout de suite l’ambiance et nous sort des dictons africains très marrant: « si personne ne t’écoute, alors tais toi! Tu sauras peut être pourquoi on ne t’écoute pas ». Leur duo avec Edouard Baer sur le thème de la mort est tout juste hilarant (le meilleur moment pour moi). J’ai donc tout de même passé un bon moment, mais les scènes sans Edouard paraissait un peu fade…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Subscribe without commenting